Presse

Movimento, 20 juillet 2013

France CultureL’émission Movimento sur France Culture animée par Jeanne-Martine Vacher a rendu hommage à Alain Gibert le 20 juillet
Avec :

  • Steve Waring, compositeur-interprète américain
  • Christian Rollet, batteur, percussionniste. Membre de l’Arfi.
  • André Ricros, musicien, collecteur de sons, directeur de l’AMTA- l’Agence des musiques traditionnelles d’Auvergne.
  • Clément Gibert (fils d’Alain Gibert), saxophone, clarinette. Membre de l’Arfi.

icon_listen_100px

Publicités
Presse

Illuminations #32 – Émission dédiée à Alain Gibert

Radio-Campus Tours, le 26 juin 2013 (présentation ici)

  • Sun Ra-The Beginning-The futuristic Sounds of Sun Ra 1961
  • Journey to the Lord of Power – The Halvethi-Jerrahi Dhikr, Inner Traditions1980- Ordre Halvethi-Jerrahi : face
  • Cuba la danse des Dieux-Ocora 1988 Herman C. Vuylsteke :Santeria (Batà)
  • Sing for freedom-La Marmite Infernale & Nelson mandela Metropolitan Choir(2004): Adékalom/L’internationale
  • Apollo Adieu les filles 2007– rondeau de lurdes
  • La Marmite Infernale et bagad Ronsed Mor Coeff 116-Medina
  • La Marmite Infernale Au charbon ! 2001 -Accélère un peu, tu vas caler
  • Kif KifLes deux moitiés de la pomme 2003-En Co
  • La Marmite Infernale Gloire à nos héros 1990-Lama Say Yes
  • Belgique, ballades, chants et danses de Flandre et Wallonie: Germaine, la Germaine Josephine Gregoire
  • Une Anthologie des musiques traditionnelles-Bretagne : François Lefeuvre Rond à Louis Ruellan /Félix Guégan, Iwan Thomas Dañs Fañch Guilherm Domazc
  • Grèce : Paralogues-chants traditionnels Ocora 2005 : Tou nekrou adelphou (le frère mort) (Thrace Orientale)
  • Musique populaire de l’inde du Nord (Auvidis-UNESCO 1972/1991) VA Manfred Junius : Qawali

icon_listen_100pxPour écouter l’émission

Presse

Le musicien et compositeur de jazz Alain Gibert est décédé cette nuit

Étienne Vuillaume, La Montagne, 23 juin 2013

Tromboniste de talent, Alain Gibert, né en Haute-Loire en 1947, est décédé cette nuit à l’âge de 66 ans. Il a participé pendant plus de 25 ans à l’une des réussites collectives de la scène du jazz européen: l’Arfi.
Tromboniste de talent, Alain Gibert, né en Haute-Loire en 1947, est décédé dans la nuit dernière au CHU de Clermont-Ferrand à l’âge de 66 ans.

Né en 1947 dans une famille ouvrière du canton de Pradelles, en Haute-Loire, Alain Gibert, étudiant en mathématiques, devient d’abord enseignant. Mais en pleine vague baba cool il découvre la musique en autodidacte à travers sa passion pour le jazz.

D’abord guitariste, il choisit de jouer du trombone en 1975. Membre fondateur de l’Arfi (Association à la recherche d’un folklore imaginaire) implantée à Lyon depuis sa naissance en 1977, Alain Gibert a ainsi participé pendant plus de vingt-cinq ans à l’une des réussites collectives de la scène du jazz européen.

« C’était un être typique, génial. Il était très curieux, très attentif aux autres » se souvient son grand ami et directeur de l’Agence des musiques traditionnelles d’Auvergne, André Ricros.
« Il a beaucoup participé à la création d’un jazz français contemporain, mais aussi à la musique pour le jeune public »

Dès 1980 Alain Gibert côtoie en effet Steve Waring tant sur scène que pour l’écriture de nombreuses chansons : La Baleine Bleue, Les Grenouilles, Le Matou revient…

« Très enraciné dans son histoire, il a aussi beaucoup compté dans le domaine des musiques traditionnelles d’Auvergne, rappelle André Ricros. C’est une véritable signature musicale, une école à lui tout seul ».

En mars dernier, ce tromboniste hors pair était monté sur scène dans le Cantal avec la Cie de l’Auvergne Imaginée au musée de la Haute-Auvergne à Saint-Flour avec son fils Clément pour livrer « la teneur de ces rêves de géants », qu’étaient pour lui les volcans d’Auvergne.

La 5ème édition du festival de jazz de Rive de Gier